Sourds et entendants réunis dans une même danse par la Cie Singulier Pluriel

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La chorégraphe Jos Pujol invente une nouvelle forme de danse où elle entrelace la poésie et le geste. Sa compagnie Singulier Pluriel qui réunit seize danseurs professionnels issus de la double culture sourde et entendante explore des répertoires artistiques aussi différents que celui de Jacques Brel ou de Pierre Soulages.

Dans sa compagnie Singulier Pluriel Jos Pujol expérimente une forme atypique de danse qu’elle nomme signadanse. Sur le plateau, les danseurs sont sourds ou entendants mais danse avec le même langage corporel.

Signadanse : carrefour de la langue et de la danse

Jos Pujol rencontre le monde de la surdité à Lyon lors d’une formation à la langue des signes. Elle effectue dans le même temps un stage dans la compagnie du mime Isaac Alvarez. Cette double rencontre l’ouvre à d’autres possibilités artistiques associées à la précision du geste.”J’ai plongé dans un monde que je ne connaissais pas et de là est née Signadanse qui se situe entre la langue des signes et la danse contemporaine”.

Accéder à l’accessibilité

Ensembles, les danseurs ressentent les mêmes rythmes et sont tous sur un même pied d’égalité “Le but est de montrer que l’accessibilité est possible que les sourds peuvent y arriver” explique la danseuse Corynne Denux

La compagnie Singulier Pluriel tourne dans la France entière avec ses créations “Murmures d’outrenoir”, hommage à Pierre Soulages présenté le 1er décembre 2015 au théâtre Paul Garcin de Lyon.
Reçue en résidence du 7 au 11 mars 2016 au théâtre Bassaget de Mauguio, Jos Pujol travaillera sur une nouvelle création intitulée “Fâmmes”

Source : france TV nfo

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »